Je suis… Home organizer

Tout faire pour organiser et optimiser une maison, un quotidien, c'est le travail d'une home organizer !

Tout faire pour organiser et optimiser une maison, un quotidien, c’est le travail d’une home organizer !

Cette fois, ce n’est pas moi qui l’ai fait ! Enfin presque. Oui, non, c’est systématique chez moi, je n’arrive pas à faire en sorte de suivre la recette à la virgule près.

Un home organizer donc, c’est « une personne qui intervient chez les particuliers pour les aider dans le rangement de la maison » selon Elodie, qui parlait de son métier dans le blog du dimanche et qui a elle-même un blog.C’est encore quelqu’un qui « a pour mission de désencombrer, classer, trier, ranger et à réorganiser votre espace de vie ou de travail ».

Hum, trop limité pour moi tout ça…

Si on traduit littéralement les termes anglais, on arrive à une « organisateur(trice) de maison ». Mais, organiser une maison se borne au rangement ? Pas selon moi.



Aller plus loin

Organiser une maison, c’est aussi veiller à sa bonne marche. Bien sûr, son rangement est souvent primordial dans la mesure où il permettra de s’y sentir mieux et plus à l’aise. Mais il ne fait pas tout. Je veux intervenir, pour l’instant de manière virtuelle, mais je compte bien, dans quelques mois, mettre en place des interventions concrètes, dans le rangement, mais pas uniquement.

Je cherche à toucher tout le quotidien d’une personne. Pas seulement son ménage, sa cuisine, etc…, mais aussi tous les aspects de sa vie de tous les jours, son organisation générale. C’est pourquoi cette troisième définition du home organizer me plaît plus : « gagner de la place, du temps, de l’efficacité ». Cela se rapproche naturellement plus de mon côté optimisatrice professionnelle.

Enfin, si je mets en place ma propre définition d’une Home Organizer, c’est surtout que pour beaucoup, ce sont des Ersatz de Marie Kondo. C’est normal allez vous me dire, puisque c’est elle l’inspiratrice de ce métier.

Mais si j’ai changé d’avis sur elle et ses théories, je ne suis pas pour autant une fidèle adepte du désencombrement et crois qu’il y a d’autres manières de faire que de se débarrasser de choses qu’on a assez apprécié pour les acheter et les conserver.

Peut-être ai-je finalement créé une nouvelle entité à têtes multiples :

Plusieurs facettes, mais un tronc commun : j’évalue la situation (en l’occurrence, pour l’instant la nôtre, qui est somme toute assez commune à beaucoup de gens) et je propose ensuite des solutions, notamment pour créer de nouvelles habitudes.

Print Friendly, PDF & Email

No Comments

Add your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.