Je suis… Journaliste d’organisation et de gestion du quotidien

Marie Range, c'est avant tout le site d'une femme journaliste d'organisation et de gestion du quotidien

Marie Range, c’est aussi l’expertise de plusieurs métiers, à commencer par le « principal » : journaliste d’organisation et de gestion du quotidien.

Je suis friande des nouveaux concepts. Peut-être un peu trop. Mais c’est une autre histoire. J’ai déjà dû te le dire, mais il y a fort, fort longtemps, une petite voix m’avait dit qu’il me serait certainement bénéfique d’inventer mon métier. J’avais ri intérieurement à l’époque. Comment moi en serais-je capable ? Qui suis-je pour faire cela ? Et bien je suis moi. Tout simplement. Je n’ai aucunement vocation à ouvrir la porte à d’autres personnes pour qu’elles suivent mon exemple. Tout ce que je veux, c’est trouver un équilibre personnel et professionnel et aimer tout simplement ce que je fais.

Quelques mois après l’intervention de cette petite voix donc, j’ai eu une révélation. Oui, le mot n’est pas galvaudé. « Pourquoi ne deviendrais-je pas « journaliste d’organisation et de gestion du quotidien ? » Enfin, ce n’est pas tout à fait juste. Je ne me suis pas posé la question, j’ai compris que je l’étais déjà.



Une nouvelle déclinaison du journalisme…

M’enfin, c’est bien beau tout ça, mais ça veut dire quoi ? Et bien c’est simple. Ou c’est devenu simple et de plus en plus clair dans ma tête au fil des semaines.

Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication.

Voilà la définition que l’on peut trouver dans la charte de déontologie du journaliste

Et moi, que fais-je ? A la manière d’un journaliste sportif (clin d’œil !) ou d’un journaliste politique par exemple, j’enquête, je fais des recherches, j’informe tout simplement, dans ces deux domaines qui me tiennent tant à cœur et sont intimement liés : l’organisation et la gestion du quotidien.

Je te vois déjà protester et me dire qu’il s’agit en fait d’un journalisme de consommation, rien de plus. Et bien non. Car comme pour tout le reste de ma démarche, j’apporte une vision plus globale des choses.

À la sauce Marie Range

Marie Range, c’est l’occasion de te présenter mon travail personnel, mes théories, mes processus, mes idées, mais aussi le travail des autres. Qu’il s’agisse des différentes théories de l’organisation ou de méthodes particulières de rangement, mais aussi de nouveautés, d’objets qui facilitent la vie, etc…

Dans le domaine de la gestion du quotidien, il y a aussi tellement de choses à dire. Là encore, j’ai mes propres concepts, mais je veux aller au-delà de ça. Car outre la gestion en elle-même, c’est-à-dire l’aspect pratique des choses (qualité, prix, etc…), il y a toute une dimension plus grande que je souhaite aborder.

Sans me prendre pour une grande journaliste capable de faire tomber à moi toute seule de grandes industries en dénonçant leurs agissements, je peux, à mon échelle, t’informer sur les dangers ou les bienfaits de telle ou telle chose. C’est en ça que ma vision journalistique du quotidien est intéressante : j’ai une éthique de travail, je connais les rouages du métier, peux potentiellement avoir accès à des informations qui tout un chacun ne connaît pas.

Et surtout, je ne m’arrête pas à la superficialité des choses. Je ne prends rien pour argent comptant et je ne m’arrête pas tant que je n’ai pas, à mon sens, fait le tour complet d’un problème.

Print Friendly, PDF & Email

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.