Marie Range à la croisée de plusieurs "mondes" | MARIE RANGE

Marie Range à la croisée de plusieurs « mondes »

Deviens organisactrice de ton quotidien !

croisée des chemins carrefour choix-Sur Marie Range il y a plusieurs niveaux d'organisation entre lesquels j'ai décidé de ne pas choisir !

Ancienne mère au foyer et « nouvelle » travailleuse, je n’ai l’intention de renier aucune de ces deux facettes de ma vie quotidienne. Tout simplement parce que ce sont elles qui me permettront tous les jours d’apporter le meilleur à tout le monde.

« De quoi elle parle la dame derrière son ordinateur ? Elle n’a jamais vraiment voulu être une mère au foyer et ne travaille pas. Comment peut-elle comprendre ce qu’on vit ? » Merci de me poser la question, c’est bien urbain.

Et bien je vais te répondre… Tu te plantes complètement ! J’suis sympa hein ? Oui, je sais, on me le dit tous les jours :p

Marie Range ne s’adresse pas qu’à un type de profil. Ce n’est pas (qu’)une question commerciale, c’est surtout que je pense être tout à fait capable de m’adresser aux personnes qui restent chez elles à s’occuper de leur intérieur comme à celles qui travaillent et qui n’ont que peu de temps, de courage, d’envie et d’énergie à consacrer à l’organisation et à l’optimisation. Sans oublier celles qui en ont juste assez d’évoluer dans un capharnaüm, mais veulent juste faire le strict nécessaire pour vivre mieux.

Parce que soyons honnêtes, ces conneries ça prend du temps !

Entre les trois, mon cœur ne balance pas… et choisit tout !

Au début de l’aventure de Marie Range, j’ai pensé que je m’adresserai essentiellement aux fondues d’organisation comme moi, qui cherchent à améliorer leur quotidien. Portrait-robot ? Femme de 30-35 ans, débordées et en recherche de trucs pour s’en sortir.

Et puis j’ai évolué, m’apercevant que là encore je m’étais totalement plantée.

Pourquoi me limiterais-je à un type de personne alors que je suis capable d’en aider plusieurs. Je suis moi-même plusieurs (non, je ne suis pas schizophrène, n’appelle pas les urgences psychiatriques).

Ce que je veux dire, c’est que je comprends les problématiques des deux « camps » principaux

Pour des raisons pratiques et des raccourcis intellectuels, je parlerai de mère au foyer et mère qui travaille, mais sache que dans mon esprit, les hommes sont logés à la même enseigne. Ce ne sont pas des petites choses en plus (ou en moins selon le point de vue) qui font que les choses sont différentes.

S’appuyer sur cette personnalité multiple

Alors oui, si je dois remplir une fiche de renseignements, je suis avant tout une mère au foyer. Je ne travaille pas dans le sens économique du terme et je m’occupe de l’intendance de la maison. Mais je ne suis pas que ça.

Depuis 18 mois environ je suis tous les jours de la semaine (ou presque) sur le projet Marie Range. Je me suis lancée dans une activité professionnelle principale, le blogging et je développe autour de tout cela plusieurs métiers.

femme qui travaille sur un ordinateur

Et bien sûr, je m’astreins globalement à des contraintes horaires. Oui, je travaille chez moi et je n’ai pas à prendre la voiture ou les transports en commun tous les jours, ce qui me fais gagner énormément de temps. Mais cela ne change rien au fait que j’assume de véritables journées de travail.

Peut-être qu’au début de l’aventure Marie Range, je ne voulais m’adresser qu’aux mères au foyer, tout simplement parce que j’en étais une avant tout. Je ne me sentais simplement pas légitime à donner des conseils à des personnes dont je ne pouvais pas vraiment connaître le quotidien.

Aujourd’hui les choses ont changé. Moi aussi je suis obligée de composer avec le travail… de tout simplement m’organiser pour réaliser des choses que je faisais auparavant quand je voulais (ou presque), et avec plus de temps.

Je pourrais oublier ce « passé » et ne me concentrer que sur ce que je suis aujourd’hui en ne m’adressant qu’aux personnes qui travaillent. Mais là encore, ce serait renier une partie de ce que je suis. Et refuser d’aider des gens parce qu’ils ne sont pas dans la bonne case. Oui, non, pas mon genre.


Et puis après tout, c’est grâce à ce « passé » de femme puis mère au foyer pure et dure que j’ai pu développer mes méthodes et processus. J’ai eu le temps d’analyser, de vivre les soucis qu’elles peuvent rencontrer… et de chercher des solutions pour améliorer leur quotidien.

D’ailleurs, pour moi, la philosophie de Marie Range concernant les personnes à qui cela s’adresse pourrait se résumer ainsi :  « Vivre les problématiques des deux camps, chercher à les résoudre et trouver les solutions d’une mère au foyer pour celles qui travaillent ».

Et concrètement ?

C’est pourquoi je veux au maximum proposer deux niveaux (pour trois « grades » d’organisation, la base, la base améliorée et la version détaillée) dans tout ce que je propose, lorsque c’est pertinent bien sûr.

Je te donne un exemple. Il y a longtemps, j’avais fait un tableau de suivi d’entretien des différentes machines à laver (le linge, la vaisselle, le sèche-linge). Dans un premier temps, j’ai réalisé un tableau particulièrement détaillé et fait pour quelqu’un qui peut passer du temps et réduire les délais entre deux nettoyages.

Sauf que quand on travaille, le rythme est impossible à suivre… à moins de renoncer au sommeil :p

Je vais donc réaliser une deuxième version, plus light, qui s’adresse à celles et ceux qui veulent tout de même effectuer la tâche de base, purement nécessaire.

Encore une fois, tout ça sera clairement notifié et explicité. Pas question de t’embrouiller. Je ne t’impose rien. Si tu es une mère au foyer qui ne veut que la base ou une mère qui travaille qui veut aller plus loin, rien ne t’en empêche. Il est simplement clairement inscrit que telle ou telle chose est « conseillée » pour tel profil. Un peu comme la signalétique sur les films : je te dis comment cela a été réalisé, comment je le pense et après, TU prends la décision.
Et surtout, surtout, je vais mettre un point d’honneur à donner au maximum la charge temporelle de toutes les tâches, tous les processus, toutes les méthodes que je veux mettre en place. Parce que je sais pas vous, mais moi, j’aime bien savoir que si je me lance dans quelque chose, j’aurais terminé à peu près vers telle ou telle heure. Ah tiens, c’est bizarre, ça ressemble à de l’organisation et à de l’optimisation de son temps 😊

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.