Optimiser, c’est quoi ?

bureau bien rangé et optimisé

Base partielle de ce blog, l’optimisation est devenue pour moi un concept essentiel dans ma vie. L’occasion de vous donner ma vision des choses et d’expliquer la démarche que j’aurai au fil de mes articles.

Des questions ? Je m’en pose tout le temps. Sur tout et n’importe quoi. Alors forcément, elles fusent depuis les premiers billets de ce blog. Sera-t-il utile (à moi et aux autres) ? Comment l’organiser ? De quoi parler ? Comment le rendre meilleur ?  Mais un mot revient depuis le début de l’aventure : optimisation. Une sorte de fil d’Ariane. J’ai d’ailleurs longtemps songé à trouver un nom qui tournait autour de ce concept, avant d’y renoncer, pour de multiples raisons. Pourquoi est-ce obsessionnel ? La raison est peut-être tout simplement dans les définitions mêmes du mot.

Optimiser c’est rentabiliser… et ranger

Si pour moi, « optimiser » veut tout simplement dire faire au mieux en toutes circonstances, avec les moyens dont je dispose, je me suis aperçue, au fil de mes recherches que les choses n’étaient pas si simples et méritaient qu’on s’y penche un peu plus. La première définition et la plus évidente évoque tout simplement une « amélioration » des choses. Rendre optimal, c’est faire en sorte que les choses « deviennent meilleures« . Une définition, claire, nette et précise, mais un peu trop étriquée pour moi.

Rendre optimal, donner à quelque chose les meilleures conditions d’utilisation, de fonctionnement, de rendement

Une vision très économique des choses, mais bien plus juste à mon sens. Jusqu’à ce que je fasse des recherches, j’avais dans l’idée qu’optimiser signifiait avant tout ne rien laisser au hasard et rentabiliser le plus possible. Jusqu’à ce je trouve finalement la définition la plus appropriée à ma vision des choses.

État de développement de quelque choses jugé le plus favorable au vu des circonstances.

Recherche de l’efficacité, du gain de temps et de productivité

En mots choisis : essayer d’atteindre le top ou de s’en approcher, sans forcément être trop dispendieux en temps, en efforts ou en argent. Un principe que je suis obligée j’essaie d’appliquer tous les jours. Optimiser est devenu une obsession : je rentabilise mon temps, mon espace, mes actions, certainement pour laisser de moins en moins de place au hasard et aux risques. Optimiser n’est pas pour autant évident et facile. Pour y parvenir, il faut faire des efforts, réfléchir, ranger ses idées, s’organiser.

Car c’est là l’un des points essentiels de cette démarche chronophage : difficile en effet d’optimiser les choses dans le chaos. Pour y parvenir, il faut avoir, sinon les idées claires, au moins les idées posées, cadrées… rangées en quelque sorte. Qui range sa vie, ses idées, sa maison, laisse la place pour quelque chose de meilleur non ?

Print Friendly, PDF & Email

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.